Si une jambe malade doit toujours s’appuyer sur une béquille, elle finira par s’affaiblir. Si vous portez de lunettes, votre vue aussi empirera avec le temps.

 

Les troubles de la vision

Elles pourraient être dus à différentes perturbations organiques, systémiques et/ou  psycho émotionnelles:

(Liste non exhaustive)

  • La colonne vertébrale, notamment dans sa partie cervicale – tensions, déséquilibres…
  • Les tissus musculaires (muscles locaux de l’œil en hyper ou en hypo tonicité), mais aussi toutes les autres tensions – trapèzes, mâchoires…
  • La circulation des liquides dans le corps – sang, lymphe canalisée et interstitielle, trophicité des vaisseaux (état des artères, veines, capillaires ; tension artérielle)
  • Qualité de ces mêmes liquides -fluidité, surcharge en toxines et toxiques, nutriments contenus…
  • Système nerveux (dystonie, surmenage, stress). Exemple : En cas de stress le sang dévient plus épais et les muscles plus tendus
  • Le foie – qualité du sang, détoxication, production de cholestérol, gestion des graisses…
  • Le Rein – élimination, équilibre hydro sodé, tension artérielle…
  • Les Intestins (absorption des nutriments, élimination, état du microbiote, équilibre hydrique…)
  • Le bassin et les organes génitaux – inflammations, stases…
  • Le système immunitaire – infections, inflammations…
  • Pancréas – gestion du glucose sanguin (diabète)
  • La respiration – échanges gazeux, énergie (tous les tissus en dépendent)
  • Le métabolisme cellulaire (nutrition, élimination de déchets et respiration cellulaire…)
  • Une hydratation insuffisante
  • Les traumatismes
  • L’environnement – poussière, lumière artificielle, travail sur écran, U.V…
  • Une mauvaise hygiène de vie : manque d’exercice et sédentarité ou surmenage, alimentation (excès de sucre, graisses saturées etc.), boissons, tabagisme, insuffisance de lumière solaire ou excès…
  • Une surcharge en toxines et toxiques (environnement, médicaments…)
  • L’état psycho émotionnel – stress, peurs, sensation d’insécurité, mauvaise image de soi, le non-pardon…
  • Etc…

Posons-nous à juste titre la question suivante :

« Est-ce que le port de lunettes pourrait régler fondamentalement ces problématiques ???»

« L’organisme humain est phénoménal et il faut l’aborder de façon complexe : il n’est pas à prendre à la légère et une approche superficielle est inadmissible. Ce n’est qu’après avoir éliminé les causes que les conséquences disparaîtront, de manière automatique. C’est pour cette raison que ce système de guérison est si efficace. »

Mirzakarim Norbekov – «  La sagesse de l’âne ou comment se libérer des lunettes »

(Nouvelles Pistes Thérapeutiques)

Retour haut de page